FAQ

Q? Comment puis-je vous aider de ma région dans la mission de la fondation?
R.

Vous pouvez nous appuyer La Petite Sirène en:

Offrant votre expertise professionnelle en lien avec votre domaine de travail  ;

En faisant un don à la Fondation;
En planifiant un événement au bénéfice de la fondation ;
En organisant une collecte de fonds au profit de la fondation ;
Toute autre suggestion afin de soutenir la mission de la fondation!

Q? Comment puis-je contribuer à la fondation La Petite Sirène?
R.

Veuillez vous référer à la section « Faire un don» et merci d’avance!

Q? Quelle est le prix d’un transport en ambulance?
R.

Les factures est émise par les services ambulancier au Québec se calcule selon 3 règles précises: La prise en charge, le kilométrage et le nombre de passager transporté. Pour plus d’information, suivez ce lien :

Q? Où vont vos dons ?
R.

Vos dons vont directement aux familles qui ont eu recours à un transport ambulancier. Avec les nombreuses demandes d’aide venant des 4 coins du Québec, vos dont seront centraliser pour ensuite les redistribué afin aider le maximum d’enfant selon le niveau de priorités qui leur a été attitrées par la fondation.

Q? Les informations que je donne, sont-elles confidentielles?
R.

Bien sûr ! Comme pour les Paramédics qui vous sont venues en aide, La Petite Sirène traitera votre demande avec empathie et en toute confidentialité. Les renseignements que nous vous demandons sont nécessaires afin de mener à bien votre possible remboursement.

Q? Pourquoi je dois faire suivre toute cette documentation pour compléter ma demande?
R.

La fondation vient en aide aux personnes qui n’ont pas les moyens financiers d’acquitter leur facture d’ambulance. En ce sens, nous nous basons sur les revenus annuels des demandeurs afin qu’ils puissent se qualifier. Ces documents seront traités avec confidentialité et respect afin de vous venir en aide selon les critères d’admissibilité préétablie.

Q? Pourquoi vous avez décidez de cibler la clientèle de moi de 18 ans?
R.

La fondation veut enrayer les refus de transport de la clientèle mineur au Québec pour 3 raisons. Les enfants s’expriment de façons limitées et s’expriment moins bien qu’un adulte. Les adultes ou les tuteurs peuvent minimiser les risques et prendre une décision basée sur des raisons financières. Lorsqu’un enfant se détériore au point de vue médical il est très difficile pour les équipes soignantes de rétablir leur état de santé afin de les stabiliser contrairement aux adultes.

Back to Top